Imprimer

Les plantes

Catégorie : Le village : jardin exotique et patrimoine

intéresse beaucoup les visiteurs en raison de son sommet garni d'une épaisse toison blanche. Si la floraison nocturne de ce dernier est exceptionnelle sous nos climats, celle de Cleistocactus strausii est abondante de mai à septembre. Sa fleur rouge lie-de-vin écailleuse et velue semble être toujours fermée pour faciliter la pollinisation. Les pilosités de tous ces spécimens limitent l'évaporation et les protègent des rigueurs de l'hiver dans leur pays d'origine.

 

Certains cactus se distinguent par la beauté de leurs épines. Ferocactus pilosus est de ceux là avec ses impressionnantes épines d'un beau rouge corail. Les Mexicains en consomment en guise de dessert frit à la poêle avec du sucre. Les aiguillons translucides de Opuntia tunicata revêtus d'une gaine parcheminée, reflètent la lumière méditerranéenne.

Les euphorbes

Le Jardin en possède plusieurs espèces et notamment la très élégante Euphorbia coerulescens.

Les agavacées

Les agaves figurent parmi les plantes les plus élégantes du jardin. Citons notamment Agave americana picta et Agave americana marginata aux bandes jaunes et aussi les très beaux Agave reginae victoriae ornés de liserets blancs ou Agave sisal dont on fait des tapis au Mexique. Dans le Jardin croissent aussi de beaux spécimens d'Agave salmania var. ferox aux larges feuilles et aux épines proéminentes et surtout Agave americana mediopicta aux colorations inversées.

Les liliacées

Parmi les liliacées du Jardin, les aloès occupent une place de choix. Aloe arborescens plus communément appelé aloès corne de bélier, A. succotrina, A.ciliaris et A ferox fleurissent à diverses périodes de l'année. Si aujourd'hui, Aloe vera est couramment utilisé dans les cosmétiques, les Egyptiens utilisaient déjà l'aloès pour fabriquer des parfums destinés aux linceuls des momies.

Les Yuccas apportent une ombre salutaire aux visiteurs pendant les journées d'été. Parmi ceux-ci, Yucca elephantipes doit son nom à son tronc noueux et épais qui évoque la patte d'un éléphant.

Les autres spécimens du Jardin

Entre deux pierres ou à l'abri d'un palmier poussent une multitude d'autres succulentes. Plus discrètes, elles apportent selon les saisons, chacune leur couleur au jardin. Carpobrotus edulis, illumine au printemps les parterres de ses fleurs violettes tandis que la pruine qui recouvrent la plante dragée (Pachyphytum oviferum) lui donnent des reflets rosés. Enfin, si les fleurs campanulés de Echeviera elegans ou de Aeonium canariense intriguent les touristes, les mystérieuses rosettes noires de Aeonium arboreum s'offrent à la méditation des passants.

http://www.plantalex.com/index.asp